REINHOUD, mon sculpteur

Blaise D'Haese

Info

un film de Blaise D'Haese, in co-production with RTBF and VRT-Canvas

Le réalisateur, Blaise D'haese, a perdu son père, le sculpteur flamand Reinhoud, il y a quelques années. Il l'a filmé dans l'intimité des deux dernières années de sa vie alors qu'il était très diminué. A sa disparition, Blaise n'a pas l'impression de si bien l'avoir connu (il est né sur le tard alors que son père avait déjà 54 ans). Il décide de partir à sa recherche.

Peut-on cerner quelqu'un après sa mort? Comment parler de son père, de sa famille et de soi? Et comment représenter une oeuvre d'art dans un film? Telles sont les problématiques du film dont le propos est justement de lier étroitement l'aventure artistique de son père à la vie intime de celui-ci avec la quête du fils sur les pas de son père.

C'est la transmission d'une mémoire de l'art, celle issue du mouvement Cobra auquel le sculpteur Reinhoud a appartenu. Cobra est une des dernières grandes avant gardes de l'aprèsguerre, à la veine expressionniste et primitive. C'est l'occasion d'en rencontrer les derniers protagonistes encore vivants : les peintres Corneille et surtout Pierre Alechinsky, le meilleur ami de Reinhoud, avec lequel il a partagé un atelier pendant plus de dix ans.

C'est aussi une histoire de la Belgique. Le réalisateur s'interroge sur les liens de son père à sa famille et à son pays, la Belgique, qu'il a quitté à 30 ans et dont il ne lui a pour ainsi dire pas parlé. Il découvre une famille flamande et ses secrets.

Le réalisateur présente avec humour une galerie de personnages hors norme, que ce soit les artistes ou les femmes de son père. En parallèle de ces portraits de personnages de chair et de sang, le réalisateur montre les sculptures de métal tel qu'il les voit, comme d'autres personnages à part entière, des compagnons de jeux. Les sculptures sont les frères et soeurs qui ont peuplé la maison de son enfance.

A travers la quête du père disparu, le réalisateur aborde l'art par l'intime. Il offre un témoignage rare de la vie d'un artiste vue de l'intérieur et rend ainsi l'art accessible et humain.

Credits

SCÉNARIO & RÉALISATION BLAISE D'HAESE

AVEC REINHOUD, PIERRE ALESHINSKY, CORNEILLE, E.A
MONTAGE ANAIS ENSCHAIAN

MUSIQUE ORIGINALE LAURENT SAIET

Director